Choix du Nautitech New 46 Open

Nous avons toujours navigué sur des monocoques… alors pourquoi nous orienter vers un catamaran? Pour nous, trois critères majeurs entrent en ligne compte: La vitesse, le confort et la sécurité. La question ne s’est pas posée très longtemps, nous avons d’emblée été séduits par l’espace de vie et l’ouverture que l’on trouve sur les nouveaux catamarans. De plus, la moyenne de vitesse est toujours un peu supérieure en catamaran, et surtout au portant, ce qui sera notre régime principal de croisière.

Nous étions en recherche d’un catamaran peu âgé, de moins de 5 ans, pour pouvoir l’acheter en LOA, le but étant de pouvoir le revendre assez facilement juste après notre retour, en effet, au terme de notre voyage, nous n’envisageons pas de garder le bateau… car avec des ados et des boulots à plein temps, il ne nous sera pas facile de nous libérer pour en profiter assez!

Nous avons recherché tous les constructeurs, et au fil de nos découvertes nous avons très vite accroché avec le chantier Nautitech. Dans la gamme des catamarans de croisière, ces derniers sont un très bon compromis entre le cata super performant, offrant des grandes sensations à voile, très légers (Outremer) et les catamarans plus à visée charter, produits en grande série, et qui sont plus lourds car très équipés en terme de confort (Lagoon, Fontaine Pajot…)

Pour cet achat, nous avons donc beaucoup discuté avec Néo Marine, la société de vente, et nous avons été très vite rassurés par rapport à leur réactivité, leur suivi sérieux et leur sens du conseil. C’est vrai que n’ayant pas encore une énorme expérience, nous étions contents d’avoir des professionnels avertis et expérimentés en face de nous pour nous orienter dans les décisions.

Finalement nous nous sommes orientés vers un bateau neuf, car en LOA , le budget collait avec le notre, et malgré les défauts que l’on reconnait aux bateaux neufs ( ils ont toujours besoin d’un peu de rodage, et de quelques petits ajustements, réparations après leur livraison). Nous sommes très confiants dans le chantier, et heureux d’avoir un bateau sous garanti, avec un service après-vente présent dans de nombreux endroits du globe… On verra à l’avenir si notre choix était le bon!!!!!

Une fois le chantier choisi, plusieurs bateau nous faisaient de l’œil! le 40 open, le 46 open, les fly… finalement le 46 open nous a complètement séduit par son espace de vie, ses performances à la voile et son confort. La version « new » du 46 open a été complètement redessinée et modifiée par le chantier courant 2019, pour être plus moderne, mieux construite et plus toilé, cela nous permettra d’avoir tout de même la dernière édition à remettre sur le marché à notre retour. Nous avons alors signé notre commande en septembre 2019 au yachting festival Cannes, lors d’un petit week-end en famille.

https://www.instagram.com/p/B2hu6XJlpXk/

This photo is taken by AllWinner’s v3-sdv

Entre temps nous avons pu aller l’essayer en Croatie lors d’une délicieuse semaine, et nous avons étés convaincus! même si nous avons essayé la version Fly, qui est plus adaptée à la location, charter et croisière côtière qu’à la haute mer. Nous avons privilégié la sécurité du barreur et le plan familial du 46 Open!

Choisir un nom…


Plus dur que pour chacun de nos quatre enfants où un compromis était trouvé en 24 heures!! La page blanche… avec des contraintes: être court et compréhensible en anglais , facile à dire à la VHF et surtout , comme nous sommes 6, avoir un « si /sea/6 » intégré… Sondage, googleisation en tous genres, dictionnaires….nous donnent tous de belles idées. Plus de 100 noms acceptables sortent de terre . Évidemment exit les cystite cirrhose seax appeal et autres !!

😂

La liste devient finalement  « short list » . Louise et Agathe s’impliquent en demandant à leurs amis des avis… Des coups de cœur: oui… Des étincelles: non.
Et puis un chant de sortie d’une messe à Clichy : « Kumbaya my lord » et son air mélodieux nous saute aux oreilles… KUMBAYA ça fait tilt en un échange de regard !
Kumbaya soit : Kum ba yah « come by here  » et « viens par ici » en langue de Molière.  Cette chanson est devenue un standard de la chanson de feu de camp dans le scoutisme 

✌

 c était un appel à Dieu à venir en aide à ceux dans le besoin. L’origine de ce nom est controversé mais je vous fait grâce de ces controverses que vous pourrez aller trouver sur le net … Il n empêche, que c est du negro spiritual  gospel comme vous pourrez le voir sur ce lien 

😂
😂

:https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://m.youtube.com/watch%3Fv%3DcPN3Fv2aJhE&ved=2ahUKEwjf44Wu2p_jAhUcBGMBHWdrAI44ChCjtAEwAHoECAEQAw&usg=AOvVaw0YZVX2PSf7rdz2t60dge_n
Notre projet porte enfin un nom , qui sera compréhensible partout ! Suivez le voyage de Kumbaya 

🤗

  on vous embarque (dès que le bateau est construit !!)

départ en juillet 2020!